Contact

© 2023 by Personal Life Coach. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Icône social Instagram

1, rond Point Saint-Exupéry

Angle Bd Hassan II et  Av Moulay Youssef

(en face des jardins de la ligue arabe)

8ème étage - Appt 37 - PARKING

20130 Casablanca - Maroc

Tél : +212 (6) 84 87 63 44

virginiecim@wanadoo.fr

Ennéagramme et connaissance de soi

15 Mar 2018

 

 

 

 

La première application de l’ennéagramme et la plus essentielle est la connaissance de soi. Accueillir sa propre base peut prendre du temps, car nous avons l'habitude d'observer les autres plus que nous-même. De la même manière que nous n'entendons pas notre voix comme les autres l'entendent, notre image de nous-même est parfois encombrée de ce que nous croyons ou voudrions être. Et il n'est pas rare de chercher à confirmer une idée préconçue sur notre base.

La connaissance de soi, c'est donc surtout l'acceptation de soi. C'est vrai que l'ennéagramme décrit 9 mécanismes de défense et que certains peuvent nous sembler désagréables. Mais ils nous ont bien servi et il n'est pas possible de changer sans les accepter profondément, avant de les mettre à leur juste place.

Les vécus des patients lors d'une première approche sont très variés. Pour certains, la découverte de leur base est une vraie libération. Ils perçoivent en priorité les ressources de celle-ci et s'y reconnaissent avec un certain bonheur. Pour d'autres, il s'agit d'un choc plus ou moins fort qui demande un temps de digestion et d'intégration. Ils ont du mal à se reconnaître et à s'identifier dans la base dans laquelle ils ne voulaient  vraiment pas se retrouver! Il y a donc pour eux tout un travail d'élucidation et d'acceptation à accomplir.

Un des effets secondaires puissant du modèle de l'ennéagramme, est qu'il rassure et relie. Il rassure sur la "normalité" de nos comportements alors que nous nous sentons parfois si différents. Il nous relie à d'autres avec qui nous partageons certaines manières de percevoir le monde qui nous entoure et d'y réagir.

La première formation en ennéagramme va donc servir à commencer à s'observer de manière précise et avec neutralité. C'est la mise en place de l'observateur intérieur qui accueille sans jugement ni critique tout ce qui se joue dans les événements de notre vie quotidienne, des plus anodins aux plus importants. Les observer permet de s'en distancier si nécessaire : ceci ouvre la voie à d'autres réactions possibles.

Le but de la connaissance de soi est bien d'élargir la gamme de nos comportements. La prise de conscience de nos mécanismes, aussi difficile soit-elle parfois, a pour but ultime de nous faire gagner en liberté intérieure. C'est bien là la richesse de l'ennéagramme : nous indiquer qu'avec nos deux pôles (nos deux flèches) et nos deux côtés (nos deux ailes), nous disposons d'une configuration et d'une famille intérieures qui nous donnent des ressources souvent insoupçonnées et pas toujours conscientisées. C'est très stimulant de savoir et d'expérimenter que la solution à beaucoup de difficultés est à l'intérieur de nous, quand nous acceptons d'y circuler en faisant

 

appel à notre équipage intérieur et à ses différents personnages.

Please reload

Recent Posts
Please reload

Joignez ma mail list