Contact

© 2023 by Personal Life Coach. Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon
  • Icône social Instagram

1, rond Point Saint-Exupéry

Angle Bd Hassan II et  Av Moulay Youssef

(en face des jardins de la ligue arabe)

8ème étage - Appt 37 - PARKING

20130 Casablanca - Maroc

Tél : +212 (6) 84 87 63 44

virginiecim@wanadoo.fr

Le modèle évolutif de Virginia Satir

29 Jun 2017

 
 
Le modèle évolutif de Virginia SATIR (1916-1988) est un modèle de thérapie familiale qui insiste sur la capacité d’intégrité, de créativité, la valeur personnelle et la communication. Le but est que les différentes parties du Soi fonctionnent de façon harmonieuse.
 
Les paradigmes d’intervention
Une conception de la nature humaine généreuse et bienveillante, intègre est mise en avant. Une pression sociale est à l’oeuvre pour résister au changement. Il faut faciliter l’expression de soi et la créativité.
La famille est organisée en système et le principe d’homéostasie est un pilier du modèle de V.Satir, désignant la tendance des êtres vivants à rechercher un équilibre dynamique lorsque les conditions sont instables. Pendant les transactions familiales, les ajustements effectués pour maintenir l’homéostasie peuvent contribuer à rendre le fonctionnement de plus en plus dysfonctionnel.
La perspective systémique retient les principes d’auto-organisation des êtres vivants pour les appliquer à la famille. les schémas interactionnels sont plus importants que l’individu autour duquel ils sont activés.
Le processus de changement est naturel et favorise la croissance et le développement des relations fonctionnelles. Le but en thérapie est de donner aux gens de nouvelles expériences et connaissances pour voir le monde autrement. ces « nouveaux-acquis » sont la base de toute évolution.
 
Le SOI
C’est le noyau de chaque individu, là où réside le « je suis » de chaque individu. C’est de ce centre de gravité, profond, qu’émanent toutes les autres composantes de croissance individuelle : intellectuelle, sensuelle, nutritionnelle, contextuelle, émotionnelle, spirituelle, physique, interactionnelle.
La maturation est le processus de synthèse par lequel le Soi intègre ses parties. L’individu mature prend ses décisions et fait ses choix à partir des perceptions précises qu’il a de lui-même. Il en accepte la responsabilité et en évalue les résultats. La cohérence en Soi se développe avec la maturité.
Un déficit de valeur personnelle est contagieux, surtout sur un enfant en bas âge dont l’identité dépend largement du contexte.
Les individus dont le sentiment de valeur personnelle est fort ne dépendent pas des autres pour définir leur identité. Dans le modèle évolutif, la capacité à maintenir un constant équilibre entre individualité et relations aux autres est essentielle.

La dynamique positive d’auto-évaluation de sa valeur est contagieuse également dans la famille.

 

Le triangle primaire

C’est dans le « triangle primaire » (mère-père-enfant) que se constitue la première ressource d’apprentissages d’un individu. L’apprentissage, le soutien, la valorisation construisent un sentiment fort de valeur du Soi. V. Satir parle alors de « triade nourricière« .

Plusieurs caractéristiques :

  • L’inclusion et l’exclusion : soi avec soi, soi avec un autre, soi avec d’autres. Des problèmes dans ces processus se retrouveront dans d’autres triangles. Les enfants ayant connu des triangles primaires harmonieux seront plus congruents dans d’autres apprentissages sociaux.

  • La congruence et l’incongruence : l’enfant a d’abord à faire à un sentiment d’incongruence dans le système familial jusqu’à ce que des ajustements multiples se fassent. Il reconnait la congruence des signes familiaux et s’adapte à l’incongruence.

  • Les règles familiales : déterminent comment chacun dans la famille se conduit et se définit ainsi que les attentes de rôles qu’il peut avoir à l’encontre des autres. Chaque règle possède un élément protecteur.

  • La communication : une des clés de la relation humaine se trouve dans la souplesse et la fonctionnalité de la communication.

 

Mécanismes d’adaptation du Soi

Des mécanismes d’apaisement des sentiments d’insuffisance de la valeur personnelle  vont passer par des tentatives de plaire aux autres aux détriments de soi.

Dans la réaction de condamnation, l’individu manifeste son insuffisance de valeur personnelle en essayant de contrôler les autres.
Dans la tendance à se montrer hyper-raisonnable, le manque de valeur personnelle s’exprime dans le déni des sentiments et l’intellectualisation de la communication.

Il existe de multiples manifestations d’un manque de valeur personnelle. En revanche, la congruence se traduit par une correspondance entre les sentiments et la communication.

Les modes d’adaptation dysfonctionnelle du Soi dévalorisé correspondent essentiellement à trois schémas de communication : dénier, ignorer et projeter. Ces attitudes sont systémiques et complémentaires dans les familles. Ce sont des attitudes de survie.

 

La thérapie

C’est un processus où, ensemble, il s’agit de favoriser l’indépendance du patient et lui donner du pouvoir. Le Soi du thérapeute est une composante importante, il va être congruent et communiquer de façon congruente. Plus l’intégration du thérapeute est élevée et plus la thérapie pourra atteindre un niveau suffisamment profond pour provoquer des changements.

La thérapie est processuelle, elle se centre moins sur le contenu que sur ce qui arrive dans la relation. Le processus est l’ensemble des réponses internes de chacun à l’encontre du problème et ce qu’il fait pour essayer d’y répondre.

La Force en toi libérer tu dois...

Et le processus est l’ensemble des multiples façons dont un individu répond à des situations aux différents niveaux du Soi. C’est une thérapie de l’expérience dans la mesure où tous les essais d’adaptation sont des efforts courageux pour survivre.

Il convient de traiter en même temps les niveaux des sentiments, de la pensée et de l’action.

A l’action habituelle orale en thérapie s’adjoignent des démarches non cognitives de soin : l’humour, la transe, la méditation, le toucher, la musique, la sculpture, les métaphores…

 

Vers plus de congruence…

Renforcer la solidité de l’estime de soi, c’est être en accord avec tous les niveaux de sa personne, être entier, en harmonie et congruent en son Soi.

La « reconstruction familiale trigénérationnelle » permet à l’individu de revivre des évènements marquants et des acquis essentiels de son histoire familiale et de percevoir les membres de sa famille comme de vraies personnes. Il abandonne les représentations de rôles stéréotypés et laisse poindre des éléments de l’inconscient collectif familial.

Des outils de psychodrame, Gestalt, Analyse transactionnelle, sculpting…aident à ce travail.

Le patient établit de nouveaux liens en thérapie avec son passé et les personnes qui l’habitent. L’outil privilégié est le psychodrame.

 

Trouver les richesses en soi

Un autre moyen vers plus de congruence est « la réunion des parties« , processus qui permet au patient d’identifier , d’accepter et d’intégrer ses ressources internes et donc de devenir plus complet et équilibré. les personnes découvrent en elles des richesses inestimables dont elles n’avaient pas conscience.

Différents aspects de la personne luttent souvent entre eux et l’amènent à l’impuissance. En retrouvant la multiplicité des processus internes à l’oeuvre, le patient redevient responsable des différentes parts de lui-même et trouve les moyens de développer ses aptitudes.

 

 

Please reload

Recent Posts
Please reload

Joignez ma mail list